Anges & Démons
Bonjour cher invité, bienvenue sur Anges & Démons, n'hésitez pas à vous inscrire et si c'est déjà le cas pensez à vous connectez.
Cordialement l'administration



 
AccueilPublicationsFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Réveiller son don

 :: ARTS DIVINATOIRES :: EN PLUS... Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 6 Sep - 22:04
Le don de voyance peut se révéler naturellement (comme au travers d’une extrême sensibilité dés la plus petite enfance) ou accidentellement (comme après le vécu d’événements difficiles et bouleversants tels que la mort d’un proche, une grave maladie, une enfance difficile …).
Mais dans tous les cas, la maîtrise de ce don s’acquiert au travers de la pratique régulière d’exercices destinés tout d’abord à vous détendre puis à développer votre intuition et aiguiser votre perception.
Il faut savoir que pour pratiquer la voyance il faut développer la partie droite de son cerveau car c’est la le berceau de l'imagination, des émotions, du ressenti (en opposition au coté gauche du cerveau qui est celui des activités intellectuelles, de la logique, du verbal).

Notre cerveau est continuellement sollicité par une foule d’éléments extérieurs véhiculés par nos cinq sens. Ces éléments forment comme un voile plus ou moins épais qui empêche la perception extra sensorielle de s’exprimer, c'est-à-dire qui « bloque » la voyance. Il faut donc réussir à se déconnecter de ces interférences, de ces éléments perturbateurs, supprimer les pressions sensorielles, passer au delà de nos 5 sens pour accéder à l’état de perception sensorielle.
Pour ce faire il y a deux étapes :
- S’en débarrasser physiquement.
- S’en débarrasser psychiquement.
Ce sera un peu difficile, surtout lors de la seconde étape. Ne vous inquiétez pas de rencontrer des difficultés. Soyez patient, donnez vous du temps et faites vous confiance. Vous ne déverrouillerez pas d’un simple claquement de doigts un don en latence depuis plusieurs années.

Se libérer des tentions physiques:
Il faut tout d’abord créer un environnement et des conditions propices à l’éveil ou au développement de votre don.
En effet, la voyance réclame une disponibilité de l’esprit qui ne peut exister que si vous êtes totalement détendu et à l’aise dans votre environnement comme dans votre corps. Certains de ces conseils ne sont pas seulement à suivre avant ou pendant l’entraînement mais doivent devenir une certaine ligne de conduite dans votre vie de tous les jours :

VETEMENTS

1er point : ce qui couvre votre corps et peut l'entraver.
Il vous faut libérer votre corps des contraintes auxquelles il est soumis quotidiennement.
Pourquoi ? Parce qu'être à l’aise dans des vêtements (et sous vêtements) qui vous laissent libre de vos mouvements est primordial. Vous devez pouvoir respirer et bouger librement, vous asseoir n’importe où et n’importe comment, dans n’importe quelle position, surtout celle que vous préférez. Ne soyez comprimé ni au cou, ni à la taille, ni aux poignets, ni aux chevilles. Ôtez vos bijoux, vos ceintures.
Si vous portez les cheveux longs et attachés, préférez les chouchous plutôt que les barrettes lourdes. Si vous vous allongé elles risquent de vous faire mal et/ou vous gêner.

Faites particulièrement attention à vos pieds. Soyez chaussé confortablement, ne prenez pas de chaussures trop serrées, de chaussettes qui vous scient les mollets. Laissez respirer vos pieds le plus souvent possible, l’été avec des espadrilles ou des sandalettes, et chez vous pieds nus si vous le désirez.

ENVIRONNEMENT

Vous devez vous créer un coin bien à vous, confortable et au calme, qui vous déconnecte du quotidien et dans lequel vous ne serez pas dérangé. Si possible, introduire des éléments naturels dans le décor : plantes, bois, galets …
Dans tous les cas, un environnement qui soit visuellement reposant et dans lequel vous vous sentez bien, détendu.

- Vous devez y être isolé de toutes sollicitations visuelles (la vue) :
. Il faut qu’il soit plutôt dépouillé : murs clairs, sans tapisserie chargée, et au mieux unis. Un divan ou un matelas (pas trop mou) pour vous allonger. Un coussin (pour mettre sous vos genoux si besoin), une petite table pour y poser bougeoir et bougie.
. Il faut qu’il puisse y avoir une obscurité complète : Volets, que vous devrez baisser, ou rideaux épais, que vous devrez tirer, devront habillés la fenêtre. Il vous faut aussi une lumière tamisée qui ne devra pas vous agresser lorsque vous l’allumerez après votre exercice.

- Vous devez y être isolé des sollicitations auditives (l’ouïe) : un rideau épais à la fenêtre et à la porte pour étouffer les bruits, surtout si vous habitez un quartier bruyant. Le mieux, bien sur, des doubles vitrages. Si vous êtes en appartement et que vos voisins sont bruyants, il y a peu de choses à faire mis à part s’exercer les jours, les moments ou ils ne sont pas la.

- Vous devez y être isolé des sollicitations olfactives (l’odorat) : Si possible, que cet endroit ne se trouve pas à côté de la cuisine, ou bien aérer toutes les pièces avant de commencer. Ne portez pas de parfum.
Faites brûler un peu d’encens. Outre que cela est un propice à la perception extra sensorielle, il masquera aussi les odeurs habituelles. Il faut bien choisir son encens : certains parfums vous plairont plus que d’autres et certains encens risquent d’avoir un effet irritant sur vous (yeux, gorge, nez…) plus ou moins important. Ne pas hésiter à en changer et si vraiment l’encens ne vous convient pas, abandonnez. Ce n’est pas un élément incontournable. Vous pouvez aussi le remplacer par une huile parfumée que vous n’utiliserez que pour cet exercice.

Au début et à la fin de chaque exercice il est recommandé dans tous les cas de bien aérer la pièce.

- Vous devez vous libérer du temps dans ce lieu, vous isoler du quotidien pour vous entraîner : que votre famille ne vous dérange pas pendant au moins 45 minutes et accepte de tempérer le bruit de ses occupations habituelles. Débranchez le téléphone. Fermez la télévision ou la radio ou la chaîne stéréo. Après avoir aéré la pièce, entrez y en laissant derrière vous le quotidien et ses tracas.

NOURRITURE

L’énergie de votre corps, de votre cerveau ne doit pas être trop souvent et trop longtemps utiliser à la digestion. Sans devenir un ascète qui recherche la libération de l’esprit par la privation des sens (dans ce cas ce serait celui du goût), ce que l’on recherche ici s’en rapproche pas mal. « Manger pour vivre et non pas vivre pour manger » : Ce proverbe, extrait de l’Avare de Molière, doit devenir votre leit motiv.
Si besoin, changez vos habitudes alimentaires, désencombrer votre corps. Préférez donc une alimentation saine et équilibrée. C'est-à-dire respectez une bonne hygiène de vie autant que vous le pouvez (parfois difficile quand on mange au dehors 5j/7 et que le soir on a peu de temps pour cuisiner).
Éviter les excitants : café (préférez le thé), alcool, tabac … ou les repas trop lourds, surtout avant de vous exercer. De même, si vous aimez les sucreries, elles, elles ne vous aiment pas.
Pour faire court : Il est donc conseillé de prendre régulièrement une alimentation légère avec une prédilection pour les légumes et peu de viande. Mangez de tout mais modérément.

Votre corps doit redevenir un canal où circuleront librement les informations subtiles sans risquer d’être parasitées par des problèmes de digestion car, dans ce cas, vous ne pourriez pas les percevoir.

RELAXATION

Exercice de mise en route

Maintenant vous allez prendre votre temps. Ces 45 mn sont à vous et rien qu’à vous. Allumez calmement la bougie (et l’encens) et ne les placez pas trop près de votre canapé. Fermez la lumière. Apprécier le calme. Allongez vous confortablement sur le divan.
La position : allongé sur le dos, bras et jambes légèrement écartés (aucun des membres ne devant toucher le reste du corps), paumes des mains tournées vers le haut.

En cas de douleur aux lombaires utiliser le petit coussin pour surélever vos genoux. Mais ne mettez rien sous votre tête, le cou devant rester bien droit.

Fermez les yeux ou laissez les ouverts, pour cet exercice c‘est à votre convenance. Prenez possession de ce nouveau lieu en utilisant vos sens. Vous sentez le matelas sous votre corps, écoutez les bruits de la pièce, de la bougie qui se consume, sentez l’odeur de l’encens ou de l’huile parfumée … Laissez votre esprit vagabonder. Ne le retenez pas, ne le guidez pas. Laissez les idées, les images venir et repartir comme bon leur semble. Peut-être n’y aura-t-il rien, ni image, ni idée, peut-être commencerez vous par être énervé ou peut-être somnolerez –vous … ne vous inquiétez pas, ce n’est pas grave.

Puis, au bout d’un moment, interrogez vous sur ce qui vous a amené ici, sur ce canapé, les raisons qui vous ont poussé à exercer votre perceptions extra sensorielle, à étudier la voyance.

Au bout de 45 mn (30 mn si vous ne pouvez faire plus), mettez vous en position assise et prenez le temps de noter ce que vous avez pensé ou ressenti d’intéressant.
Puis éteignez la bougie, l’encens. Ne revenez pas brusquement à votre quotidien. Allumez la lumière tamisée ou entrouvrez les rideaux ou les volets.

Faites cet exercice pendant une semaine minimum.

Se libéré des tentions musculaires et mentales:

Depuis une semaine vous vous isolez pendant 45 mn environ et vous vous êtes libéré peu à peu des contraintes extérieures qui vous bloquaient. Vous les avez enlevé matériellement.
Maintenant vous allez faire travailler votre esprit en entraînant votre concentration car celle-ci est une base essentielle de la perception extra sensorielle.
Vous serez certainement rouillé, contracté et vous prendrez sûrement la crispation que vous ressentirez pour de l‘attention. Alors que la véritable attention repose … sur la décontraction.
En résumé, la condition indispensable pour aborder la voyance dans les meilleures conditions est la possibilité de pouvoir associer les deux états de l’esprit et du corps qui sont : la concentration et la décontraction.
D’où l’intérêt des deux exercices suivants qui consisteront à vous libérer des tensions musculaires en vous aidant à accéder au relâchement nécessaire à une bonne concentration.

Rappelons quelques points essentiels :

A quel moment :
Rappel : Les exercices ne doivent pas être fait n’importe quand. En effet, comme expliqué dans la rubrique « se libérer des tensions physiques », la digestion est très importante car une digestion trop longue ou douloureuse risque de parasiter votre voyance et vous pourriez même vous endormir. Si vous ne pouvez pas avant les repas, prévoyez :
- 1h30 après un léger repas
- 3h00 après un bon repas.

Matin ou soir ? Tout dépend de vous.
- L’idéal si vous êtes du soir : avant le dîner.
Par contre, trop tard le soir et vous êtes certain de vous endormir. Fixez vous une heure raisonnable.
- L’idéal si vous êtes du matin : avant le petit déjeuner mais pas à jeun, plutôt après avoir pris une boisson chaude, un jus de fruit.

Ou :
Bien sur, comme indiqué dans la rubrique « se libérer des tensions physiques », l’idéal serait de s’organiser un lieu bien à soi. Si c’est le cas, aérez bien la pièce puis refermer porte et fenêtre.
- Allumez calmement la bougie, l’encens.
- Assurez vous d’être à l’aise dans vos vêtement et pieds nus, puis allongez vous.
La position : allongé sur le dos, bras et jambes légèrement écartés (aucun des membres ne devant toucher le reste du corps), paumes des mains tournées vers le haut. Petit coussin sous les genoux si besoin.
- Fermez les yeux et respirez 5 fois profondément (très important car cela oxygène les cellules et calme le système nerveux en éliminant les tensions).

Vous êtes maintenant prêt à commencer les deux exercices suivants:
1-Supprimer les tensions musculaires

Contentez vous d’énumérer chaque partie en le faisant, le but étant de relâcher ses muscles et se détendre et pas de se concentrer sur chaque partie du corps.
Vous n’arriverez peut-être pas à vous détendre entièrement du premier coup mais ce n’est pas grave. Vous y arriverez au bout d’un certain temps.
Faites cet exercice toujours dans même sens. Il deviendra un automatisme ce qui facilitera le processus de relaxation.
A la fin de l’exercice, respirez profondément puis relevez vous tranquillement.

Effectuez cet exercice tous les jours pendant 30 à 45 mn.

2-Supprimer les tensions musculaires et mentales
Il est prouvé que l’activité physique, outre qu’elle augmente l’oxygénation de notre cerveau et du reste du corps, permet également à notre mental de se vider des tensions et lui évite ainsi de se disperser. Elle attire notre attention sur notre intérieur (par les battements de notre cœur et tous les autres stimulis provenant de l’intérieur de notre corps) plutôt que sur l’extérieur. Elle calme l’anxiété et le stress, des facteurs bloquants de la concentration.
En résumé : un exercice physique favorise la concentration.

C’est sur ce chemin que nous allons nous engager dans cet exercice qui se passera en deux temps : exercice physique puis exercice de concentration.

Exercice physique
Faites une bonne marche à pieds d’environ 1h ou plus si vos aptitudes physiques le permettent. Vous devez marcher sans vous arrêter pour discuter avec une connaissance, regarder le paysage ou les vitrines, ni discuter à bâton rompu avec la personne qui vous accompagne si c’est le cas, etc … C'est-à-dire une marche rapide et ininterrompue qui doit vous amener à une saine fatigue physique.

Rentré chez vous, lavez vous les mains et buvez un verre d’eau pour vous réhydrater. Changez vous et mettez des vêtements confortables qui ne vous compriment pas.
Puis passer à la seconde partie sans attendre.

Exercice de concentration
Rejoignez votre lieu habituel de concentration. Allumez la bougie, l’encens. Eteignez la lumière….
Allongez vous, fermez les yeux et respirez 5 fois profondément.
Laissez votre corps se détendre. Et … surtout ne vous endormez pas !

1) Ressentir votre corps
- Soyez attentif aux sensations que vous envoie votre corps : la fatigue accumulée dans vos membres, le bien être de la détente après l’effort.

2) Ecoutez les sons
- Puis écoutez les bruits qui viennent de l’extérieur, aussi loin que vous le pouvez, aux limites de votre perception.
- Rapprochez votre écoute à votre immeuble, votre maison ou votre appartement, jusqu’à la pièce ou vous vous trouvez.
- Maintenant écoutez votre corps, les battements de votre cœur, votre respiration encore …

3) Relâchez toutes les parties de votre corps
Vous allez relâchez toutes les parties du corps l’une après l’autre en les énumérant méthodiquement et en portant votre attention sur la sensation que vous procure chaque membre qui se détend.

- Vous commencez par la main gauche. Sentez la. Elle doit être encore un peu crispée. Détendez les doigts, puis toute la main gauche, ensuite le poignet gauche … remontez jusqu'à l’épaule gauche.
- Faites la même chose côté droit : doigts, main droite, poignet droit, … jusqu'à l’épaule droite.
- Puis tête, front, mâchoire, cou, nuque, dos, thorax, abdomen, ventre, bassin.
- Cuisse gauche – genou gauche – toute la jambe gauche – pieds gauche jusqu’aux orteils.
- Cuisse droite – genou droit – toute la jambe droite – pieds droit jusqu’aux orteils.

A la fin de l’exercice, respirez profondément puis relevez vous tranquillement.
Effectuez cet exercice tous les jours pendant 30 à 45 mn.

Maintenant prenez le temps de réfléchir un moment sur cet exercice.
Qu’avez-vous ressenti ? Quels sont les messages que votre corps vous a envoyés ? Ces messages étaient-ils intenses ou à peine perceptibles ? Avez-vous ressenti un peu de douleur ou juste quelques fourmillements …
Vous êtes vous détendu plus facilement cette fois par rapport aux exercices sans marche à pieds ? Normalement vous devriez vous être plus facilement concentré et détendu.

Faites cette marche avant l’exercice pendant quelques temps. Au bout d’un moment vous ne devriez plus en avoir besoin. Si vraiment cette marche vous a été d’une grande aide autant pour la détente que pour la concentration, et si vous êtes du genre nerveux ou agité, il vous est conseillé de pratiquer systématiquement une marche avant de faire votre exercice. Dans tous les cas elle ne peut vous être que bénéfique.
Ange Noir
Archanges
avatar
Serpent
http://bigfork.forums-rpg.com/
Archanges
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anges & Démons :: ARTS DIVINATOIRES :: EN PLUS...-