Anges & Démons
Bonjour cher invité, bienvenue sur Anges & Démons, n'hésitez pas à vous inscrire et si c'est déjà le cas pensez à vous connectez.
Cordialement l'administration



 
AccueilPublicationsFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

La Traque : Découverte & premiers pas

 :: TAVERNE :: DISCUSSIONS ÉSOTÉRIQUE Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 10 Sep - 2:28
Rentrez dans le monde de ce que nous appelons…. « la traque ».
Tout d’abord il me parait important d’apporter une petite précision: il ne s’agit pas du tout du même concept que celui développé dans les pratiques chamaniques d’Amérique du sud où le principe de traque (ou voie du jaguar) est de rechercher les comportements et les automatismes qui nous limitent dans notre vie.

Qu’est ce que la traque?

L’internaute encyclopédie donne cette définition du mot traquer:
Poursuivre une personne ou un animal avec acharnement, serrer de près quelqu’un

Cette définition, normalement destinée à la chasse, est très proche de ce que nous appelons la traque. Nombreuses sont les entités qui tournent autours de nous sans que nous le sachions, ni que nous ne sachions réellement de quoi il s’agit. Les traditions, les religions, les certitudes et les légendes ont dépeint un grand nombre de ces entités, qui ont conditionné la plupart du temps ce qu’elles sont devenues, mais également le regard que nous portons sur elles. Qui n’a jamais entendu dire « j’ai rencontré tel ange ou tel entité, il était bienveillant, je me sentais bien, pureté, douceur etc… (ou le contraire) »?
Après une telle expérience, les gens ont la sensation de « savoir » puisqu’ils ont « vécu ». Mais pour autant, vivre ce genre d’expérience signifie-t-il connaitre ou savoir réellement à quoi on a à faire?
Trop souvent, ce n’est que s’attarder sur l’illusion qui se présente à nous, et prendre cette illusion pour argent comptant. Beaucoup à travers l’histoire s’en sont mordus les doigts.
Je voyais un documentaire l’autre jour sur l’arrivée de Cortes au Mexique, où les aztèques, persuadés qu’il s’agissait de l’accomplissement d’une prophétie ancienne indiquant le retour des messagers du dieu Quetzalcóatl, leurs ont ouvert les bras et n’ont pas été capables de voir le danger. Ils permirent aux espagnols de pratiquer un massacre en toute liberté.
Ce petit parallèle historique qui pourrait paraitre sans rapport avec le sujet, montre pourtant à quel point nous pouvons être abusés par autrui, déjà lorsqu’il s’agit d’humains, alors je vous laisse imaginer pour des entités…
Et généralement, lorsque l’on s’en rend compte, il est déjà trop tard….

La traque est donc la capacité de (pour)suivre une entité que l’on a approché pour découvrir sa nature profonde: son énergie, son origine, ses relations, ses buts etc…

L’objectif est donc simple: savoir à quoi on a à faire exactement, et mine de rien, par cette méthode on découvre énormément de choses.

Il est toutefois bon de préciser que la majorité des dites entités n’aiment pas être traquées, aussi ce genre d’exercice est à pratiquer avec parcimonie et à réserver à un public averti, qui a déjà l’habitude de manipuler directement les énergies, et qui sait se défendre en cas de besoin.

Premiers pas du Traqueur

Traquer n’est pas une chose aisée, surtout quand on débute, d’autant qu’il est difficile de donner une méthodologie précise pour y parvenir. Cela passe en grande partie par un ressenti énergétique qui reste très personnel, et il s’agit donc d’une démarche à entreprendre en sachant bien qu’en cas de mur sur la route, il est difficile de trouver quelqu’un pour nous aider à le franchir.

Tout d’abord, le mieux sera de s’entrainer sur des entités du « bas astral », proches de nous, comme des larves ou autres saletés présentes en quantité et facilement approchables (une simple libération d’une grande quantité d’énergie suffira à attirer à vous toutes les larves nécessaires à votre entrainement préalable… pensez néanmoins à vous protéger si vous ne voulez pas en subir les conséquences).

Une fois une larve présente, il vous faut alors commencer par la chercher et la sentir. Pour cela, fermez les yeux et concentrez-vous. Rentrez en état de vide mental en vous concentrant sur les battements de votre cœur et fermez un à un vos autres sens. Une fois dans cet état, concentrez vous pour ressentir le monde extérieur. Rapidement vous devriez ressentir la présence de la larve, être capable de la situer puis de la visualiser.
Lorsque vous êtes parvenus à cela, concentrez-vous d’avantage encore pour arriver à « saisir » (pas au sens attraper, mais au sens comprendre) l’énergie qu’elle dégage, à la percevoir. Une larve est un amas énergétique, rarement uni, il faut donc que vous parveniez à non seulement ressentir cet amas mais également à le distinguer.

Lorsque cela est fait, la traque peut commencer.

Au même titre que le monde est parsemé de molécules odorantes que nous laissons sur notre passage et que des animaux ayant un odorat plus développé que le notre peuvent suivre, l’univers est parsemé de traces énergétiques laissés par tous les êtres vivants mais également par les entités des différents plans. Et lorsqu’on apprend à reconnaitre ces traces et à les « remonter », on devient capable de suivre les entités n’importe où, mais également d’identifier les énergies laissées.

C’est cette partie qu’il est particulièrement complexe d’expliquer, le langage étant très limité pour décrire des concepts aussi subjectifs. Essayons malgré tout.

Une fois que vous êtes parvenu à saisir l’énergie de la larve, il faut vous focaliser dessus et la garder en mémoire. Si elle reste là (en général les entités se sentent traquées, et soit elles deviennent belliqueuses, soient elles s’enfuient), alors vous pouvez pratiquer la traque sans avoir à la poursuivre. Il vous faut alors ressentir tout ce qui la compose, chercher à séparer les énergies qui la constituent, les ressentir une à une pour comprendre ce qui est réellement en face de vous. Ces traces énergétiques sont un peu l’équivalent de notre ADN, et en étant capables d’identifier ces traces, on peut retrouver toutes les personnes qui l’ont constitué, tous les êtres qui lui ont servi de repas etc… En clair, vous devenez capable de saisir la nature profonde énergétique de ce que vous avez en face de vous. Cela ne vous permet pas encore de connaitre ses objectifs, mais déja de savoir si vous avez face à vous une création « humaine » ou bien quelque chose de « non humain ». Bien entendu dans le cas d’une larve on est dans un schéma extrêmement simple, pas la peine de s’interroger sur ses objectifs, ils sont connus d’avance.

Si elle s’enfuit, la véritable traque commence. A cet instant vous êtes parvenu à appréhender la pièce dans laquelle vous êtes, à y ressentir les énergies. La partie la plus dure consiste à aller au delà de ce petit monde qui vous entoure pour parvenir à suivre la larve où qu’elle aille. Pour cela il vous faut (dans l’absolu) parvenir à ressentir le monde et tout ce qui s’y passe.

Dans la pratique, à moins d’être parvenu à ressentir le tout et de communier avec lui naturellement, c’est tout simplement impossible (ou plutôt d’un niveau irréel…). C’est pour cela qu’il faut absolument avoir correctement saisi et mémorisé la trace énergétique laissée par la larve. En vous focalisant sur cela et sur rien d’autre, vous pouvez alors la suivre où qu’elle aille, sans avoir à appréhender le monde entier, mais juste le petit monde autour d’elle.

Plus elle s’éloigne plus cela devient complexe car il ne s’agit pas d’une sortie astrale, on ne la « suit » pas réellement, mais on continue à la percevoir hors du temps et de l’espace. Si vous venez à être déconcentré et à perdre sa trace, l’exercice est terminé, il est pratiquement impossible de retrouver alors dans cette immensité la trace de la larve (c’est comme de vouloir retrouver un grain de sable sur une plage)

Au fur et à mesure de votre entrainement, vous parviendrez à suivre la larve de plus en plus loin, votre esprit une fois dompté sera capable de rester focalisé pendant longtemps sur cette énergie, puis, avec le temps, vous parviendrez à ne plus la lâcher du tout et serez capable de la suivre où qu’elle aille et quoi qu’elle fasse tant que vous resterez concentré sur elle.

La Traque dans toute sa splendeur

Une fois parvenu à ce résultat, vous disposez désormais d’une capacité extrêmement utile et « redoutable ». Le travail sur les larves terminé, vous pourrez passer aux diverses entités qui parsèment les plans les plus proches (il est très difficile de suivre des entités capables d’évoluer « facilement » entre les plans « supérieurs » car les traces évoluent et se perdent, ce qui rend le parcours très ardu)

Traquez un égrégore et vous découvrirez qui le dirige, traquez une entité et vous parviendrez à découvrir ce qu’elle est réellement, qui a pu la constituer, si elle est indépendante etc…, traquez une entité qui vous poursuit et vous pourrez découvrir qui en est responsable, quels buts ont été définis, et disposerez donc de toutes les clés pour parvenir à la chasser facilement (il est d’ailleurs fréquent qu’une entité qui vous suive arrête de le faire suite à une traque, mon avis sur la question étant qu’elle est capable de se rendre compte du danger que cela représente pour elle de revenir sachant qu’elle a été percée à jour, ce qui explique probablement pourquoi les entités n’apprécient pas d’êtres traquées).

Enfin, la traque représente un magnifique outil pour comprendre et découvrir les plans proches et ce qui les constitue, d’une manière totalement différente de celle qui passe par l’exploration de ces plans (par voyage astral par exemple).

Je terminerai en faisant quelques rappels:
- tout d’abord, ne vous découragez pas, comme dit plus haut il faut trouver sa propre manière de traquer, cela prend du temps, ce n’est pas quelque chose d’aisé à réaliser même pour ceux qui ont l’habitude de ressentir facilement les énergies.
- attention quand vous le faites, beaucoup d’entités n’aiment pas être traquées.
- traquer une entité ne suffit pas à « savoir » tout d’elle dès votre premier essai. Il vous faudra des centaines de traques pour avoir pu ressentir des dizaines de « types » d’énergies différentes et pour pouvoir les assimiler à des choses précises (par exemple si vous traquez une larve, la première fois vous serez incapable de reconnaitre la marque « humaine », ce n’est qu’en ayant traqué un être humain que vous parviendrez à faire le rapprochement. Et comme chaque énergie est différente, y compris d’un humain à un autre, il vous faudra en ressentir beaucoup pour pouvoir apprendre à les reconnaitre avec certitude)
- Lorsque vous serez parvenus à traquer des quantités énormes d’entités, vous verrez qu’il y a des traces énergétiques qui reviennent souvent, et vous deviendrez capable de les identifier plus facilement. Néanmoins parfois vous tomberez sur des énergies totalement inconnues (cela reste rare). Il est bon de noter ces rencontres et de tenir un petit journal. Cela vous aidera à mieux mémoriser ces informations et les énergies ressenties. N’hésitez pas à être exhaustif en précisant ce que vous avez ressenti, comment cela s’est passé, comment l’entité a réagi etc…
Ange Noir
Archanges
avatar
Serpent
http://bigfork.forums-rpg.com/
Archanges
Revenir en haut Aller en bas
Mer 9 Déc - 19:33
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec la définition d'Arnaud Thully. Attention, je ne dis pas qu'il a tout faux, mais il ne faut pas confondre nos chers "copains" les traqueurs (c'est ironique bien entendu...) et les chasseurs (qui suivent un principe qui découle du chamanisme et qui existe depuis la préhistoire -> La perception d'énergie par les 5 sens). Là pour moi, il décrit plus le pouvoir du chasseur mais après c'est que mon avis.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anges & Démons :: TAVERNE :: DISCUSSIONS ÉSOTÉRIQUE-