Anges & Démons
Bonjour cher invité, bienvenue sur Anges & Démons, n'hésitez pas à vous inscrire et si c'est déjà le cas pensez à vous connectez.
Cordialement l'administration



 
AccueilPublicationsFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Dim 20 Sep - 14:42
Divination par la vue des oiseaux de nuit, consistant surtout en l'interprétation de leurs cris. Il y a peu à dire sur cette mancie dont on semble avoir perdu trace tant sur son origine que sur la façon de la pratiquer. Mais... peut-être aussi fait-on référence à la mythologie? En effet, apparaissant dès l'Antiquité dans la croyance romaine, un type d'oiseaux de nuit semble fort intéressant pour la divination et la superstition. Il s'agit en fait des stryges ou striges — du grec strigx, “oiseau de nuit” —, qui selon la mythologie seraient en réalité des démons femelles ailés, mi-femme mi-oiseau, qui poussent des cris perçants et sinistres — d'où leur nom de styrges — dont ils épouvantent la nuit. Un sujet fort intéressant à interpréter pour un devin... en cette époque où la démonologie et la sorcellerie règnent en maîtresses incontestées.

On disait même que ces oiseaux de nuit femelles s'en prenaient surtout aux nouveaux-nés: soit en leur suçant le sang, soit en les empoignant de leurs serres crochues pour les kidnapper. Les stryges étaient aussi réputées pour empoisonner les enfants avec leur lait, pour manger ou sucer le sang des vivants, et pour se repaître de la chair corrompue des cadavres. De ce fait, on les confond souvent avec les harpies et les vampires; alors que comme eux, on les associe aux cimetières. Pour s'en préserver, un seul moyen: les brûler et en manger la chair. La biastomancie est une branche de l'ornithomancie. Voir ornithomancie.

NOTE: Strix (pluriel striges ou strixes) était le mot romain et grec ancien pour “hibou”. Dans le folklore on a considéré cet oiseau comme un oiseau de mauvais augure qui s'est nourri de chair humaine et de sang, un produit de métamorphose. Le nom est d'origine grecque et signifie “hibou“, du genre “strix“.

Le premier récit recensé sur la légende de la stryge (strigx ou strix) est un poème intitulé “Ornithogonia” (De la naissance des oiseaux) de l'auteur grec Boios (ou Bœus, ayant vécu probablement vers l'an 300 avant J.-C.), qui est partiellement conservée dans “Les Métamorphoses” d'Antoninus Liberalis. La légende de la stryge a traversé l'Antiquité et survécu dans le Moyen Age, telle qu'elle figure dans le “Etymologiae” d'Isidore; qui lui a attribué à la fois le nom et les attributs de la strigã — le nom d'un démon féminin romain et imaginaire, et aussi le nom du Hibou Commun des Granges —; strigoaicã, le nom d'une sorcière roumaine; strigoi, le nom d'un vampire roumain; et la Strega, la sorcière italienne.

L'obscur Boios, latinisé Boeus, était un mythographe et grammairien grec; et l'on s'en souvient surtout comme l'auteur d'un ouvrage perdu sur les transformations (métamorphoses) des figures mythiques en oiseaux, son Ornithogonia. Puis Boiai, latinisé Boeae, était un village en Lacédémone, à la tête du golfe de Corinthe; et tel que dit par Pausanias, qui avait été fondé par l'éponyme Boeus, l'un des Héraclides (Pausanias, iii.22.12). NOTE: Mais via le nom de l'auteur qui a écrit sur les stryges dans “Ornithologia”, BOIOS, nous avons peut-être le sens éthymologique qui relie l'auteur au nom de notre mancie, BIAStomancie. C'est très semblable... éthymologiquement parlant.
Ange Noir
Archanges
avatar
Serpent
http://bigfork.forums-rpg.com/
Archanges
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anges & Démons :: ARTS DIVINATOIRES :: EN PLUS...-